La Ferme de Laurière, un élevage d’Oies Fermières Label Rouge

La Ferme de Laurière, un élevage d’Oies Fermières Label Rouge

Classé dans : Présentation Producteur | 1

Nous sommes heureux de vous parler aujourd’hui de la Ferme de Laurière, élevage d’oies gérée par Christophe Bellanger.

En effet, c’est au tour de Christophe de se présenter. Cet éleveur de vaches laitières depuis 1995, dédie maintenant ses journées à des animaux d’une toute autre catégorie…

Apprenez à mieux connaître, à travers ce témoignage, cet éleveur d’oies en Maine et Loire (49).

D’ailleurs, si vous voulez déjà découvrir les colis d’oies fermières, nous vous invitons à cliquer sur ce lien :

 

 

Une révélation pour l’élevage d’oies fermières

 

Cela fait plus de 25 ans que Christophe Bellanger est agriculteur. C’est en 1995 que tout a commencé. Il travaillait dans une exploitation agricole en polyculture-élevage. C’est-à-dire qu’il avait à la fois des cultures et des vaches laitières. 

Puis, en 1999, il décida de reprendre la Ferme de Laurière, créée par ses parents qui partaient à la retraite. Il en profita pour moderniser cette exploitation en agrandissant la partie élevage de vaches laitières, notamment à partir de 2009 avec d’autres agriculteurs du coin. 

En 2015, il décide de revenir seul sur l’exploitation familiale en laissant les bovins à ses anciens associés. Malgré ses nombreuses cultures spécialisées en maraîchage (échalote, potimarron) et ses cultures (maïs, blé, tournesol, colza), il n’avait alors plus d’animaux sur la Ferme de Laurière. Christophe avait donc besoin de rebondir. 

Mais alors pourquoi choisir des oies alors que Christophe ne connaissait pas l’élevage de volailles ?

 

Christophe Bellanger nous raconte alors sa révélation pour l’élevage d’oies

“ j’ai connu un éleveur d’oies qui voulait apporter des changements à sa production. Mais il s’est rendu compte que ce n’était pas possible. Finalement après quelques discussions et formations, je suis devenu moi-même un producteur d’oie”. 

Découvrez l'élevage d'oies fermières de Christophe Bellanger

 

En effet, après un rendez-vous avec un technicien pour valider ce projet, l’éleveur d’oies acceptait de transmettre ses animaux à Christophe

 

Quelques formations plus tard, Christophe s’est rapidement adapté à cette nouvelle production agricole. Il a même monté un bâtiment pour 750 oies la première année. 

 

Quand Christophe nous parle de son quotidien d’éleveur d’oies, il nous dit que : 

“ C’est un métier diversifiant et on est toujours dans la nature. Je crois que ce que j’aime le plus, c’est commencer la journée auprès de mes animaux”. 

 

Un changement de cap qui rend Christophe heureux et fier de sa production. Et il y a de quoi ! 

 

La fierté de produire une volaille de qualité

 

En changeant de production, Christophe a mis la barre très haut. Il n’a pas simplement voulu élever puis vendre des oies

Il s’est impliqué entièrement à cette activité et il a fait le choix d’une espèce d’oie qualitative

Nous avons piqué votre curiosité ? Alors vous allez comprendre, dans quelques instants, pourquoi Christophe Bellanger est si fier de vendre une oie de qualité

 

Une implication au quotidien pour son élevage d’oies

 

Les premiers jours de vie d'un oison

Même s’il élevait à la base des vaches laitières, Christophe a élargi sa passion pour les animaux, aux oies. 

La surveillance des oies pour vérifier leur état de santé et prendre soin d’elles, est primordiale. D’ailleurs, Christophe nous raconte qu’il est proche de ses oies presque 24h/24 sur les 3 premières semaines de leur vie. 

Cela représente énormément de surveillance, mais cet agriculteur apprécie ces moments entourés de ses volailles.

 

D’ailleurs, voici plus de détails sur l’élevage d’oies, mois par mois : 

  • Durant le 1er mois de vie des oies, elles sont dans des parcs par 250, pour ne pas s’entasser. Elles ont tout ce qu’il faut pour grandir dans de bonnes conditions, à savoir une alimentation saine, de l’eau et du chauffage. 
  • À partir du 2ème mois de vie, les oies sont moins fragiles. Elles sortent dehors si la météo est favorable. Les oies sont nourries aux céréales (avec du blé sur pied jusqu’à fin juin début juillet). 
  • Puis, les oies sont élevées dehors en permanence, mis à part le soir où elles profitent de la chaleur du bâtiment. Pour leur croissance, elles ont une ration équilibrée à base de maïs.
  • À partir de fin juin jusqu’au 15 octobre, les oies ont accès à un parcours extérieur avec du maïs sur pied. 

 

En effet, cette dernière condition, avec l’accès à des parcours, provient du cahier des charges du Label Rouge.

 

Un label pour reconnaître la qualité de ses oies

 

Achetez des volailles Label Rouge pour vous assurer de leur qualité et traçabilité

 

En choisissant de vendre une oie fermière de qualité, Christophe respecte certaines conditions. Elles sont d’ailleurs précisées dans le cahier des charges d’oie fermière.

 

On peut notamment citer quelques-unes de ces conditions pour vous donner une idée des conditions de ce Label. 

 

  • Il est interdit de distribuer systématiquement aux oies des aliments médicamenteux.
  • Si un agriculteur décide de vendre des oies Label Rouge, tous ses bâtiments d’élevage doivent être exclusivement dédiés à ce Label. Cela est demandé pour des raisons sanitaires
  • Une certaine isolation et une bonne ventilation sont demandées dans la structure d’élevage d’oies. L’éclairage du bâtiment est naturel. 
  • Les oies Label Rouge sont élevées grâce à des parcours qui contiennent des aménagements naturels.
  • L’animal ne doit pas stresser notamment pendant le transport final pour l’abattage. La durée et la distance du transport sont limitées. 

 

En effet, acheter des oies Label Rouge signifie que le consommateur dégustera une volaille de qualité. Christophe applique donc quotidiennement toutes ces règles pour vous vendre une Oie Blanche d’Anjou digne du Label Rouge

Selon Christophe Bellanger, 

“ vendre des Oies Blanches d’Anjou est une vraie fierté. C’est indéniablement un produit d’exception.”

 

La vente d’oies fermières : en circuit court

 

Vous souhaitez acheter des oies Label Rouge en limitant les intermédiaires entre le producteur et vous ? Alors vous êtes au bon endroit. 

Christophe a récemment mis en place plusieurs moyens de vente pour vous permettre d’acheter des oies Label rouge élevées à la ferme. Le tout en circuit court, pour une traçabilité contrôlée.

En effet l’abattage des oies se fait chez un prestataire, non loin de sa ferme. C’est ce même prestataire qui s’occupe du conditionnement des volailles. 

Mais alors concrètement, où acheter les oies fermières de Christophe Bellanger ? 

 

L’achat d’oies fermières : Direct de la ferme

 

Pour pérenniser sa production d’oies fermières, Christophe a décidé de vendre ses oies en vente directe

Ainsi, depuis novembre 2020, vous pouvez acheter des oies fermières chez cet éleveur du Maine et Loire.

Cependant, vous n’êtes peut-être pas de passage en Maine-et-Loire. Dans ce cas, nous avons une autre solution pour vous.

 

La livraison d’oies fermières chez vous

 

En effet, avec les mêmes conditions sanitaires qu’à la ferme, la vente en ligne d’oie est possible via notre site internet. 

Afin de proposer ses oies Label Rouge à de nouveaux consom’acteurs comme vous, Christophe a décidé de nous rejoindre.

En respectant la chaîne du froid durant la livraison, vous pouvez être sûr(e) de commander une oie fermière fraîche. Pour cela, Chronoresh transportera votre colis d’oie jusqu’à chez vous.  

Si vous souhaitez en savoir plus ou acheter de la viande d’oie en ligne, nous vous invitons à cliquer sur le lien suivant :

 

 

Ses oies entières pèsent entre 4 et 4,5 Kg ce qui, selon Christophe, est parfait pour un repas pour 6 personnes.

Mais vous vous demandez peut-être comment cuisiner une oie fermière ? Alors restez encore un peu, la suite de cet article est faite pour vous.

 

Conseils pour cuisiner l’oie fermière de La Ferme de Laurière

 

Nous ne pouvions pas vous laisser sans vous transmettre quelques précieux conseils de cuisine. Christophe tenait à vous partager une petite idée recette qui lui tient à cœur : 

“ L’oie en ragoût ça se mange bien ! Sinon sous forme de rôti avec une farce dedans, c’est délicieux. Vous n’aurez plus qu’à couper des tranches, comme un rôti.”

 

Cette recette est très conviviale puisqu’elle se partage, comme un rôti.

 

Posez-nous toutes vos questions, nous y répondrons par mail !

 

Nous espérons que cette présentation authentique de Christophe Bellanger, éleveur d’oies en Maine et Loire, vous aura plu.

Nous vous invitons à laisser votre avis en commentaire, plus bas.

Merci pour votre lecture et à très bientôt.

 

Antoine et Éric Pineau.

Vous pouvez nous contacter : 06 70 85 64 45

 

One Response

  1. […] Une viande d'exception : Les oies sont sélectionnées par notre producteur partenaire afin d'obtenir une qualité bouchère haut de gamme. Les oies vidées prêtes à cuire pèsent […]

Laissez un commentaire