La pintade fermière, une volaille à chair gustative

La pintade fermière, une volaille à chair gustative

Classé dans : Pintade | 0

La pintade est une volaille connue depuis plus de 2000 ans déjà. En raison de son caractère sauvage, la pintade fermière est une volaille de basse-cour dont l’élevage est assez délicat. En termes d’alimentation, elle mange 50 % de plus qu’un poulet. Ayant une excellente réputation gustative, la pintade fermière possède une chair qui a une particularité fine, ferme et légère. Voyons dans cet article tout ce qui concerne cette volaille dont on apprécie particulièrement la viande.

Vous découvrirez les colis contenant nos pintades en cliquant sur ce lien.

 

La pintade fermière et ses origines

pintaLes pintades sont des oiseaux terrestres et dodus qui possèdent une taille moyenne pouvant aller de 40 à 72 cm. De la famille des « Numididae », ces oiseaux possèdent un plumage pointillé de blanc et sont principalement originaires d’Afrique. Aujourd’hui, la France constitue le premier pays producteur de pintades.

Quant à la pintade fermière, celle-ci est surtout appréciée pour sa chair. Principalement en France, elle est élevée comme dans son milieu naturel en Afrique, vivant librement en plein air. L’élevage de la pintade fermière appelé « méléagriculture » profite de conditions optimales, ce qui est bénéfique non seulement pour l’oiseau mais également pour sa chair. Son alimentation est principalement composée de matières végétales et de céréales. Disposant de grands espaces de vie, la pintade fermière gambade en plein air et peut pondre une centaine d’œufs par an.

La pintade fermière, une vraie source de vitamines et de minéraux

La pintade fermière est riche non seulement en vitamines A, E, B1, B2, mais est également une véritable source de magnésium de calcium. De plus, cette volaille goûteuse renferme trois fois plus de fer que le poisson.

Dans le cas où l’on souhaite faire un régime, la pintade fermière est également un allié « minceur » de par ses qualités nutritionnelles exceptionnelles. Faible en cholestérol, la viande de la pintade fermière ne contient que 134 Kcal. 100 grammes de pintade équivalent à 23,40 g de protéines et 6,45 g de lipides.

 

La pintade fermière, un vrai festin pour les occasions spéciales

Du fait que la pintade fermière est élevée en plein air ou sur une prairie, le goût de sa chair possède une forte réputation. D’une qualité fine et très légère, elle offre à nos papilles une sensation incroyable de par sa chair moelleuse et le goût de sa viande qui s’avère être plus prononcé que le poulet.

C’est seulement lorsqu’elle est à maturité, à l’âge de 94 jours au minimum, que la pintade fermière est abattue afin de faire bénéficier aux consommateurs d’une viande encore plus savoureuse et ferme. La pintade fermière peut être vendue soit en entier, soit effilée ou encore en découpes.

Traditionnellement, l’on mange la pintade fermière lors d’occasions spéciales ou de périodes festives du fait qu’elle soit considérée comme une volaille de haute qualité gastronomique. Toutefois, il n’est pas interdit de la consommer durant toutes les saisons puisqu’on peut se procurer la pintade fermière durant toute l’année.

 

L’élevage fermier de la pintade, la garantie d’une viande goûteuse

En ferme, la pintade fermière est élevée comme tout autre animal de basse-cour, dans un terrain vaste qui se trouve parfois à la campagne. Même si leur élevage ressemble à celui des poules, l’on constate tout de même quelques différences.

Toutefois, du fait qu’elle soit de nature querelleuse, la pintade fermière doit être séparée des autres animaux de la ferme et surtout éloignée des zones où l’on cultive puisqu’elle peut causer des dégâts importants. Etant nerveuses et très peureuses, les pintades fermières préfèrent vivre en petits groupes de quatre ou cinq.

Pour pouvoir dormir, la pintade fermière nécessite un perchoir situé à 1,50 mètres du sol environ. Volatile d’origine sauvage, la pintade fermière est habituée à vivre en toute liberté dehors. Du fait qu’elle soit élevée en plein air, la pintade fermière bénéficie d’une viande très charnue et goûteuse. C’est également un mode de production qui est non seulement bénéfique pour l’environnement, mais également pour le bien-être même de l’animal.

 

Comment bien choisir sa pintade fermière ? Conseils pour la cuisiner

pintadePour bien choisir sa pintade fermière en vue de la cuisiner, son aspect général et la présentation du produit sont à vérifier avec soin car ce sont les signes d’une bonne qualité. Pour ce faire, il est important que la pintade fermière soit dotée d’une carcasse bien charnue et d’une peau allant du jaune à l’orange brun. Lorsque l’on achète une pintade fermière entière, son poids doit être à peu près de 1,2 kg à 1,6 kg.

Pour cuisiner 500g de pintade fermière en cocotte ou au four, il faut qu’elle cuise durant 25 minutes environ. Si l’on souhaite la farcir, il faudrait prévoir 10 minutes de plus. Afin que la pintade fermière ne devienne pas trop sèche, il est essentiel qu’elle ne cuise pas trop longtemps. Néanmoins, afin d’éviter cela, vous pouvez de temps en temps l’arroser de son jus. La pintade fermière est meilleure, est plus savoureuse lorsque sa chair est fondante et que sa peau est craquante !

Vous découvrirez les colis contenant nos pintades en cliquant sur ce lien.

Laissez un commentaire