La viande de chevreau, une viande raffinée à atouts santé indéniables

Classé dans : Viande de Chevreau | 2
5
(1)

Petit de la chèvre, le chevreau appartient à la sous-famille des caprins. Dès lors qu’il commence à brouter à l’âge de 3 mois, sa viande gagne en fermeté et devient plus riche en goût. Produit saisonnier que l’on consomme le plus souvent à Pâques et durant les fêtes de fins d’année, la viande de chevreau est proche en goût à la viande d’agneau mais semble bien moins prononcée. Bien qu’elle soit le plus souvent consommée durant le printemps, la viande de chevreau a toute sa place à table en toutes occasions. Zoom sur cette viande à chair fondante extrêmement bénéfique pour notre santé !

 

Origine et domestication de la chèvre

Bovidé appartenant à la sous-famille des caprins, la chèvre est un mammifère herbivore ruminant dont la domestication date d’au moins VIIIe millénaire av. J.-C. Toutefois, on retrouve les chèvres à l’état sauvage dans quelques contrées du Caucase, d’Iran, d’Afghanistan ou encore d’Irak. Quant à leur domestication, il semble qu’elles aient été élevées pour la première fois dans les monts Zagros, sur les plateaux d’Iran mais également à l’Est de l’Anatolie en Turquie. Dix mille ans avant J.-C, la chèvre fut principalement élevée pour son lait, sa laine, sa viande, sa peau et son cuir.

 

Qu’est-ce que le chevreau ?

Le chevreau est le petit de la chèvre. C’est un ruminant qui appartient à la sous-famille des caprins que l’on abat généralement entre 26 et 55 jours. Lorsqu’il a moins de 3 mois, le chevreau est exclusivement nourri au lait, ce qui lui permet d’offrir une chair extrêmement tendre, raffinée, moelleuse, délicate mais également douce en saveur. Dès lors qu’il dépasse l’âge de 3 mois, le chevreau est souvent appelé « cabri », âge durant lequel il commence à brouter et à pavaner partout ; Par conséquent, sa viande devient plus ferme et plus riche en goût. Quant à sa consommation, la viande de chevreau a longtemps été consommée durant les grandes fêtes religieuses, notamment à Pâques. Bien qu’elle soit moins consommée aujourd’hui, cette viande d’exception a totalement sa place dans nos assiettes !

 

La viande de chevreau, une viande à la fois savoureuse et extrêmement bénéfique pour notre santé

La viande de chevreau est une viande à qualité protéique exceptionnelle comparée aux viandes maigres les plus courantes. Meilleure pour notre santé, la viande de chevreau est très pauvre en matières grasses puisqu’elle contient très peu d’acides gras saturés. Par ailleurs, elle contient peu de cholestérol, un atout indéniable pour les personnes en régime hypocalorique et hypocholestérolémique. Outre le fait qu’elle soit une viande maigre, la viande de chevreau dispose d’atouts santé indéniables et participe même à une alimentation équilibrée selon une récente étude de l’Institut de l’Elevage.

 

Une viande pauvre en lipides mais riche en protéines de très bonne qualité

100g de viande de chevreau contient environ 21g de protéines, ce qui couvre environ 16 à 39 % des apports quotidiens recommandés. Contenant des acides aminés indispensables à notre organisme, les protéines contenues dans la viande de chevreau sont de meilleure qualité. Par ailleurs, la viande de chevreau renferme des protéines facilement assimilables par notre organisme et une quantité très faible de lipides.

 

Une véritable source de vitamine B12

Pour 100g de viande de chevreau, la teneur en vitamine B12 est en moyenne de 1,1 μg, ce qui permet de couvrir plus de 25 % des apports quotidiens recommandés. Indispensable pour notre organisme, la vitamine B12 joue un rôle fondamental dans la formation des globules rouges tout en participant au bon fonctionnement des systèmes immunitaires et nerveux.

 

Une viande riche en minéraux essentiels (fer, zinc)

Pour 100g de viande de chevreau, la teneur en fer est en moyenne de 0,9 mg, couvrant environ 6 à 8 % des apports recommandés en fer. Par ailleurs, le fer contenu dans la viande de chevreau est non seulement en quantité largement suffisante mais est également de meilleure qualité. Outre le fer, la viande de chevreau est également riche en zinc, un nutriment essentiel qui participe au bon fonctionnement de près de 300 enzymes. Pour 100g, la teneur en zinc est équivalente à celle des épinards soit en moyenne de 2,5 mg, environ 18 à 33 % des apports quotidiens recommandés.

 

Une viande maigre, riche en goût

Au niveau du goût, la viande de chevreau a l’avantage d’être non seulement moins prononcée comparée à l’agneau mais semble également être trois fois moins grasse et beaucoup plus savoureuse. Faisant partie des viandes blanches, la viande de chevreau est une viande maigre dont la valeur énergétique est plutôt proche du lapin, soit environ 136 kcal pour 100 g de viande cuite.

Outre sa haute teneur en protéines, en vitamines B12 et en minéraux essentiels, la viande de chevreau est également riche en calcium. Grâce à ces atouts nutritionnels, la viande de chevreau offre un excellent compromis tant au niveau de son goût qu’au niveau de ses apports nutritionnels ! Et d’ailleurs, elle est principalement appréciée par les personnes soucieuses de leur ligne et de leur santé !

 

Achat et conservation de la viande de chevreau

A l’achat, la viande de chevreau doit être de couleur claire ou rosée pale avec une graisse très claire. On peut l’acheter en entier, en demie carcasse, ou en quart de carcasse selon nos besoins. Quant à sa carcasse, elle n’excède généralement pas les 6 kg. Pour régaler une belle tablée de 6 à 8 personnes, un quart ou un demi chevreau serait largement suffisant. L’épaule et le gigot suffisent pour un petit comité de 3 personnes environ tandis que le carré (séparé ou entier) est idéal pour 2 personnes.

Quant à sa conservation, la viande de chevreau se conserve dans son emballage d’origine durant 2 à 4 jours dans la partie la plus froide du réfrigérateur (entre 0 et 4° C). Pour une plus longue conservation, vous pouvez garder les morceaux au congélateur dans des sacs congélation durant quelques mois.

 

Conseils pour cuisiner et accompagner la viande de chevreau

Depuis maintenant quelques années, la viande de chevreau fait son grand retour sur le marché pour le grand plaisir de toute la famille. Commercialisée d’octobre à juin, la viande de chevreau se cuisine généralement à point. Epaule, côtelette, gigot ou encore selle, tous les morceaux de cette viande savoureuse se consomment bien cuits ! Acheté entier, le chevreau se cuisine idéalement à la broche tandis que le demi-chevreau est une belle pièce à rôtir au four. Par ailleurs, la viande de chevreau peut également être mijotée, offrant un plat extrêmement copieux.

Voici quelques conseils de cuisson pour cuisiner chaque morceau du chevreau :

  • le gigot : généralement cuisiné rôti au four
  • le collier : parfait pour un plat mijoté
  • le carré de côtes : cuit au four lorsqu’il est entier, grillées ou poêlées pour les côtes séparées
  • le filet : cuisiné farci avant de le rôtir au four
  • la poitrine : cuite au barbecue ou mijotée
  • l’épaule : cuite au four, au barbecue, ou sautée au wok

 

La cuisson au four de la viande de chevreau

Etant une viande blanche maigre, la cuisson au four de la viande de chevreau nécessite l’ajout d’une petite quantité de matière grasse (huile ou beurre) de façon à nourrir la viande. De préférence, il est recommandé de ne pas dépasser les 180 °C. (th. 6) et veiller à arroser régulièrement la viande de son jus de cuisson afin d’éviter qu’elle se dessèche et pour qu’elle reste fondante à souhait. Quant au temps de cuisson, il faut compter entre 15 à 20 min pour une épaule ou un gigot et environ une heure pour un demi-chevreau.

 

La cuisson mijotée de la viande de chevreau

Pour les plats mijotés tels que le navarin, il convient de choisir les morceaux tels que le collier ou la poitrine du chevreau. Découpés en morceaux, ils ne nécessitent que peu de temps de cuisson. Pour la recette de ragoût de chevreau, il est possible d’utiliser les autres morceaux tels que l’épaule ou le carré.

 

La cuisson poêlée ou grillée de la viande de chevreau

Pour les amoureux de grillades ou tout simplement de viande poêlée, les côtes du chevreau sont parfaites pour une cuisson grillée ou poêlée. Comme pour toute autre viande, il suffit de bien mariner les morceaux dans une préparation à base d’huile d’olive avant de les cuire rosés durant une à deux minutes de chaque côté !

 

Les accords parfaits pour la viande de chevreau

La viande de chevreau est une viande festive que l’on peut déguster en toutes occasions mais pas seulement ! Elle se marie parfaitement avec de nombreux ingrédients tels que les légumes (poivron, oignon, courgette, tomate, petits pois, asperge verte, carotte, pomme de terre, salade verte, artichaut, aubergine, haricots blancs) ou peut tout simplement être dégustée avec de la polenta, un écrasé ou une purée de pommes de terre, des semoules ou une jardinière de légumes. Le chevreau se marie également très bien avec une sauce au miel ou une sauce au lait de coco. Côté assaisonnement, vous pouvez badigeonner la viande de chevreau avec du curcuma, de l’origan, des herbes de Provence, du curry, du romarin… N’hésitez surtout pas à réaliser des recettes originales avec cette viande d’exception !

 

BONNE DÉCOUVERTE ET BONNE DÉGUSTATION

 

Posez-nous toutes vos questions, nous y répondrons par mail !

Vous pouvez nous contacter : 06 70 85 64 45

Avez-vous apprécié cet article ?

Merci de noter la qualité de cet article

Note 5 / 5. Nombre de vote 1

2 Responses

  1. […] chevreau ou viande de cabri pascal date de plus de 100.000 ans. D’après l’histoire, les viandes de chevreau ou d’agneau composaient le repas festif que les juifs consommaient après les 40 jours du […]

  2. […] Leur élevage de chèvres est composé de 160 chèvres de race alpine. Ainsi, les deux frères valorisent à la fois le lait de chèvre et la viande de chevreau.  […]

Laissez un commentaire